Historique

L’idée de Servas est née au sein d’un groupe de personnes qu’ils ont appelé « Bâtisseurs de Paix » en 1949 au Danemark. Après la catastrophe de la deuxième guerre mondiale, Bob Luitweiler, un objecteur de conscience américain, et ses amis en Europe et aux États-Unis, étaient très inquiets de l’état du monde et ils ont décidé d’œuvrer ensemble pour la paix dans le monde.

Dans le but de travailler activement pour la paix et la justice sociale en lien avec d’autres mouvements pour la paix, ils ont eu l'idée d'un système de voyage de travail-étude qui a permis à des personnes de diverses nations de voyager de manière plus réfléchie, en visitant les maisons d'hôtes offrant l'hospitalité.

Servas s’est développé à partir du réseau établi pour parvenir à ces objectifs, s’adressant à des personnes qui partageaient les mêmes idées et qui étaient prêtes à offrir gratuitement l’hospitalité à des personnes animées des mêmes aspirations. En quelques années, le mouvement avait pris racine dans un certain nombre de pays, avec des personnes prêtes à ouvrir leurs portes à d'autres voyageant au sein du réseau.

Lors de la première rencontre internationale en 1952, le réseau a été renommé Servas, qui signifie « nous servons » en esperanto, une langue inventée au 19ème siècle pour constituer une sorte de « langage mondial ». Vingt ans plus tard, en 1972, Servas International a été créé, avec son siège en Suisse. L’organisation dispose d’un comité exécutif composé de représentants internationaux et de coordinateurs régionaux, élus à l’occasion de conférences internationales Servas régulières. Les Nations Unies ont inscrit Servas International sur leur liste d’organisations non gouvernementales associées en 1973.

Vous pouvez lire l’histoire des origines de Servas écrite par Bob Luitweiler en cliquant sur : Graines de Servas (en anglais)

 

Consultez les statuts ou la « constitution » de Servas International.